Pendulaire

ulm pendulaire ulm pendulaire

Terme désignant une catégorie d'ULM qui se pilote par déplacement du centre de gravité. Le centre de gravité se trouve au-dessous de l'aile delta, comme un pendule.

Les manœuvres s'effectuent en déplaçant le poids du pendule (chariot et corps du pilote) par rapport à l'aile.

Le pilote tient la base du triangle -appelé "trapèze"-, la barre de contrôle située à hauteur de poitrine. Un déplacement latéral du pendule incline l'aile dans sa direction et occasionne donc une virage dans cette direction.

 

Ainsi en pendulaire pour tourner à droite, il faut déplacer son poids vers la droite en poussant la barre de contrôle vers la gauche. Une action à piquer est obtenue en déplaçant son poids vers l'avant en tirant la barre de contrôle vers soi. Une action à cabrer est obtenue en déplaçant son poids vers l'arrière en poussant la barre de contrôle en avant.

Le contrôle au sol de l'appareil se fait aux pieds : la roue avant est directrice. Le pied droit contrôle la puissance moteur et le pied gauche les freins. En vol, la puissance moteur peut également être contrôlée par un levier placé à droite ou à gauche du siège du pilote selon le modèle.

En France, il est nécessaire pour pouvoir piloter seul un pendulaire de disposer du brevet ULM. Celui-ci est s'obtient après l'obtention d'un examen pratique délivré par un instructeur habilité et d'un examen théorique commun aux cinq classes d'ULM (3-axes, pendulaires, paramoteurs, autogires et aérostats). L'examen pratique est prorpre à chaque classe.