Autogire

Autogire

 

 

 

 

 

 

 

 

L'autogire est un aéronef à voilure tournante libre. Inventé en 1923 par l'Espagnol Juan de La Cierva qui l'a nommé autogiro, il est parfois appelé gyrocoptère. Ils ont été utilisés avant la mise au point de l'hélicoptère.

Les autogires sont sustentés par un rotor dans le plan horizontal, et propulsés par une hélice dans le plan vertical. Le rotor possède des libertés de mouvement pour assurer le fonctionnement de l'appareil. Les autogires sont réputés très stables et sont, depuis quelques années, en plein essor. Cela est dû au faible coût global de la machine et à ses performances.

L’autogire est un aéronef à voilure tournante. Contrairement à un hélicoptère, le rotor libre n’est pas actionné par un moteur, mais est entraîné par le vent relatif qui vient de l'avant lorsque l'appareil est en translation. L'appareil est propulsé par une hélice placée à l'arrière ou à l'avant de la cellule.
Cet aéronef peut monter et descendre presque à la verticale et effectuer des atterrissages et des décollages sur de très courtes distances.